Support pédagogique
Africando - Aïcha (1998)

Africando - Aïcha

Album : Baloba!

Aïcha est le titre d'une chanson franco-algérienne écrite par Jean-Jacques Golman pour le chanteur de Raï algérien Khaled.
Le groupe Africando en a réalisé une reprise salsa.





Musiciens

Luis Daniel, David O'Quendo (vocals, tres)
Roger "Shoubou" Eugène, Laba Sosseh, Medoune Diallo, Nicholas Menheim, Gnonnas Pedro, Ronnie Baró, Sekouba Bambino (vocals)
Luis Rodriquez (tres)
James Lewis (violin)
Ite Jerez, Pablo Dominquez (trumpet)
Leopoldo Pineda, Luis Lopez (trombone)
Oscar Hernandez (piano)
Bobby Allende (bongos)
Pablo Nunez (timbales).

Paroles

Comme si je n'existais pas,
Elle est passé à côté de moi,
Sans un regard, reine de Sabbat,
J'ai dit, Aïcha, prends, tout est pour toi

Voici, les perles, les bijoux,
Aussi l'or autour de ton cou,
Les fruits, bien mûrs au goût de miel,
Ma vie, Aïcha, si tu m'aimes

J'irai où ton souffle nous mène
Dans les pays d'ivoire et d'ébène,
J'effacerai tes larmes, tes peines,
Rien n'est trop beau pour une si belle

Oh Aïcha, Aïcha, écoute-moi
Aïcha, Aïcha, t'en ne vas pas
Aïcha, Aïcha, regarde-moi
Aïcha, Aïcha, répond-moi

Je dirai les mots des poèmes,
Je jouerai les musiques du ciel,
Je prendrai les rayons du soleil
Pour éclairer tes yeux de reine

Oh Aïcha, Aïcha, écoute-moi
Aïcha, Aïcha, t'en ne vas pas

Elle n'a plus gardé tes trésors,
Moi, je veux mieux que tout ça
Des droits forts, des droits même en moi,
Je veux les mêmes droits de toi
Et du respect pour chaque jour,
Moi je ne veux que de l'amour

Comme si je n'existais pas,
Elle est passé à côté de moi,
Sans un regard, reine de Sabbat,
J'ai dit, Aïcha, prends, tout est pour toi

Aïcha, Aïcha, écoute-moi

Ah, ah
Aïcha, Aïcha, listen to me
Aïcha, Aïcha, no me dejes más